Les révolutions qui commencent en troupeaux finissent à l’abattoir